LES STOKETTI


Concert en trio. Formation atypique issue de l'aventure "flûturiste" d'André Stoketti, ce trio, composé d'un cor anglais, de flûtes transfigurées et de claviers hybrides, surfe sur des boucles jazz-baroques mâtinées rock and roll. La musique ainsi posée, ces trois ovnis caméléons issus de la même famille nous invitent à approfondir notre néant intérieur avec quelques certitudes bien sonnées sur le vide plein de vide et le blabla qui nous évite de réfléchir "au fin silence du linceul". Textes humoristiques, ciselés au scalpel de l'auto-dérision, leur concert-spectacle philotoxique est un hymne dédié à la patience devant notre humanité débutante.


PRESSE :
Flûtiste qui ponctue ses interventions de courtes mélodies dans une mise en scène faite de distorsions sonores et de mimes, « Mediapart » Janvier 2016
Musicien-diseur, qui marie musique et théâtralité de façon très inattendue
«Nouvelle république» 2014 
Sa musique est un one-man show tendance nouveau dada avec des beat-box, des body percussions, des boucles et des chansons sarcastiques… «So Jazz magazine, Mai 2013»
Un homme seul avec des flûtes et des machines électroniques, du goût, de la poésie, de l’invention, de la culture, de l’intelligence… «Bsc News Mag» 2010
Un spectacle inclassable, novateur, d’un musicien caméléon qui réhabilite le mythe de l’homme orchestre. «Le Dauphiné libéré» 2010

Cécile Stoketti,  Cor Anglais, hautbois. Diplômée du CNR de Douai en hautbois et musique d’ensemble, elle est depuis 1998, membre de la « Bande de Hautbois » dirigée par Claude Villevieille (Concerts, tournées) et a participé à plusieurs enregistrements (Editions bémols Perplexes). En 1999, elle joue dans la création de Nicolas Frize « Auguste s’envole ». Depuis son arrivée dans Drôme, elle développe son projet « orchestre pour tous » dans les lieux les plus divers (maisons pour tous, centre de loisirs…) menant en parallèle l’enseignement à l’Ecole de Musique Intercommunale des Ramières et des projets artistiques en collaboration avec des écoles primaires et maternelles. Elle est également directrice artistique de la Cie C Possible.

Dô est un jeune pianiste de 13 ans plein d'oreille et de talent qui vient d'entrer au conservatoire de Valence.

André Stoketti, Flûtiste, compositeur, auteur,
Prix de l’Ecole Normale de Musique en 1980, il écrit des textes et des musiques pour des formations à grands effectifs. (Diverses créations urbaines à Paris et à Valence) un opéra joué au cirque d’hiver, divers concertos ou fantaisies pour choeurs et orchestre.  Il a collaboré avec Vicky Messica ou Marie-Christine Barrault (théâtre), avec le violoncelliste Manfred Stilz ou le guitariste Arnaud Dumond (musique baroque), avec le mandoliniste Angelo Petisi (album Flûtes de Sicile chez Buda Musique), avec le tubiste Philippe Legris (musique préhistorique),  avec le sax soprano Dave Liebman au sein de l’orchestre de « l’Ogresse à queue » de Dominique Muzeau, puis, plus récemment avec Daniel Mesguich (montage textes et musique de Jacques Fournier) ou le groupe Hepta de Stéphane Rault avec le violoniste Dominique Pifarely. Depuis toujours il écrit des chansons dont quelques chansons « impertinentes » chantées avec plaisir entre autres par les jeunes musiciens de Tchak-Poutoum. Il écrit les orchestrations en rapport avec le niveau de chacun. (Voir projet Omnilia)